Service de l'Urbanisme - Chavannes-près-Renens
+41 21 633 33 80 - lescedres@chavannes.ch

En février 2014, le plan de quartier (PQ) «Les Cèdres» entrait en vigueur, suite à la confirmation de la population chavannoise, lors du vote du 9 février.

Il vise à réaliser un quartier relativement dense avec une affectation mixte : logements, activités compatibles, commerces de proximité.

Une proportion importante du terrain est réservée aux aménagements paysagers, afin d’offrir un cadre de vie de qualité, structuré autour d’un réseau d’espaces publics. On distingue: la rue principale, la place, le mail et l’esplanade. Une passerelle, située au nord du quartier, permet de franchir l’autoroute.

En parallèle des différentes phases de construction du quartier, un projet de paysage temporaire (cf. planche Paysage temporaire) est développé. Il se compose :
• De l’Arboparc, ou pépinière temporaire, qui permet de fournir les arbres et arbustes nécessaires pour les futurs espaces publics.
• Du mail temporaire qui assure les liaisons piétonnes nord-sud, anime les espaces publics et rend le quartier plus convivial pendant les phases de chantier.

Depuis l’entrée en vigueur du PQ, une équipe pluridisciplinaire, composée d architectes, de paysagistes, d’ingénieurs et d’urbanistes, travaille sur sa mise en oeuvre, à savoir :
• Le projet architectural lié aux bâtiments.
• Le projet d’aménagement des espaces publics.

Le quartier se réalisera en plusieurs étapes. La première étape, qui fait l’objet du dossier nº1 de mise à l’enquête publique (cf. planche Réalisation : phase 1 – étape 1), se compose de 3 bâtiments et d’un parking commun (places pour les véhicules motorisés et les vélos) situé sous les espaces publics (rue, place et mail), avec deux trémies d’accès.

Afin de mettre au point un projet d’aménagement des espaces publics cohérent, il est indispensable d’élaborer un concept général. Celui-ci met en avant les idées fortes et les principes d’aménagement généraux. Il a valeur de lignes directrices.

Par ailleurs, les espaces publics sont composés d’éléments dits «techniques» comme les trémies d’accès au parking souterrain ou les puits de lumière et constituent des éléments contraignants, contrairement aux éléments dits «d’agréments» et de «mobilier urbain» comme les bancs ou les espaces de jeux.

Les éléments «techniques» ont été étudiés en coordination et en parallèle du projet des bâtiments. Ils sont des «points durs» du projet et font partie du dossier nº1 de mise à l enquête publique. Sur la rue principale, on distingue : les trémies d’accès au parking souterrain, les circulations verticales pour les modes doux entre la rue principale et le parking souterrain.

Afin de réfléchir aux lignes directrices d’aménagement ainsi qu’aux éléments «d’agréments» et de «mobilier urbain», trois journées d’ateliers ont été organisées avec l’équipe de travail pluridisciplinaire. Le concept général retenu se base sur le principe du «carré de cultures» .

Qu’est-ce que le carré de cultures ?

Jusqu’à la fin du 19ème la commune de Chavannes est un territoire principalement agricole. On y trouve des cultures maraîchères et arboricoles. Le développement de Lausanne, sa voisine, et la présence d’un micro-climat favorable expliquent, notamment, cette spécialisation. C’est de cette mémoire horticole du lieu qu’est née l’idée du carré de cultures.

La méthode de jardinage en carrés a été mise au point dans les années 80. Son caractère modulable permet de la regrouper, de l’adapter, en termes de dimension et de fonction, à la trame générale de base. Dans le concept général d’aménagement des espaces publics, la trame orthogonale structurante a une dimension de 5 m par 5 m. Elle se retrouve dans les différents espaces publics. Elle est déclinée différemment en fonction du lieu, en jouant sur les pleins et les vides, les espaces aménagés et libres.

Ces carrés expriment des fonctions, des ambiances et des aménagements variés :
• Fonctions : plantation (arbre, surface engazonnée, assise ou «deck» , stationnement vélos, déambulation, … )
• Ambiances : urbaine, champêtre, …
• Aménagements : minéral, végétal, eau, …

Illustration du concept général «Carré de cultures»
CarreCultures-i2

Illustrations des carrés

CarreCultures-i31s CarreCultures-i32s
CarreCultures-i33s CarreCultures-i34s
CarreCultures-i35s CarreCultures-i36s

Coordination générale

Service de l'Urbanisme - Chavannes-près-Renens

Maître de l’ouvrage

Bernard Nicod SA - Lausanne
Orllati Real Estate SA - Bioley-Orjulaz

Architecture

Richter - Dahl Rocha & Associés architectes SA - Lausanne

Circulation

Citec Ingénieurs-Conseils SA - Morges
Transitec Ingénieurs-Conseils SA - Lausanne

Urbanisme

GEA vallotton et chanard SA - Lausanne
Service de l'Urbanisme - Chavannes-près-Renens

Espaces publics

GEA vallotton et chanard SA - Lausanne
Service de l'Urbanisme - Chavannes-près-Renens

Espace témoin

Belandscape Sàrl - Bevaix
BG Ingénieurs Conseils SA - Lausanne
Pépinières Burnier Sàrl - La Croix sur Lutry
LMT SA - Bioley-Orjulaz
Mathis SA - Chavannes-près-Renens

Paysage temporaire

Belandscape Sàrl - Bevaix

Site internet

Service informatique - Chavannes-près-Renens